• Accueil
  • > Non classé
  • > Commander un billet de train à l’aide de Jaws, une affaire qui roule plutôt bien !

Commander un billet de train à l’aide de Jaws, une affaire qui roule plutôt bien !

En résumé

Commander un billet de train en ligne sur voyages-sncf.com quand on est aveugle est aujourd’hui plutôt simple, à condition de connaître quelques astuces.

Points forts

  • Utilisation d’éléments de titrage sur les principales zones de la page
  • Des formulaires plutôt bien conçus et cohérents en parcours linéaire.
  • Chaque étape est clairement identifiée
  • La lecture linéaire dans les propositions de trajet et les récapitulatif des choix de voyage est compréhensible et cohérente.

Points faibles

  • Utilisation exclusive de codes couleurs pour signaler les niveaux de prix
  • Titres de pages pas toujours uniques ni suffisamment explicites
  • Manque d’éléments de titrage sur la page des résultats pour marquer chaque proposition de trajet
  • Les formats de date ne sont pas spécifiés de manière persistante.
  • L’apparition des messages n’est pas correctement signalée aux lecteurs d’écran. C’est le cas par exemple lorsqu’un formulaire n’est pas bien rempli. On pourrait par exemple implémenter des alertes ARIA.

Préambule

Dans la série des expériences utilisateurs plutôt concluantes avec le lecteur d’écran Jaws, je vous invite aujourd’hui à me suivre sur voyages-sncf.com pour commander un billet de train. Faites chauffer la carte bancaire et en voiture Simone ! C’est la chenille qui redémarre !

Rappelons tout d’abord que ce site a longtemps été décrié pour son inaccessibilité flagrante, un vrai régal pour le formateur en accessibilité que j’étais alors. Un formulaire complètement abracadabrant dont le bouton de validation se situait par exemple au début au lieu d’être à la fin, dont les listes déroulantes demandaient des acrobaties. Pour couronner le tout, il y avait une absence totale de titres permettant de se positionner aisément dans les pages. Même si, comme vous le verrez, il reste encore des améliorations substantielles à apporter, depuis cette période sombre, il faut bien le reconnaître, de gros progrès ont été faits. Si je puis dire, nous sortons du tunnel.

 

Les critères de recherche

En arrivant sur la page d’accueil, il s’agit de se placer sur le champ permettant d’indiquer son lieu de départ. Pour cela, j’ai deux méthodes possibles

  1. j’affiche la liste des éléments de formulaire avec Insert+f5. Puis, avec la flèche bas, je descends jusqu’à « départ » et je valide. Un signal sonore m’indique que je suis entré en mode formulaire et que je peux donc écrire. Jaws m’annonce le nom du champ soit « départ astérisque ». Je note donc au passage qu’il s’agit d’un champ obligatoire.
  2. J’appuie deux fois sur la lettre e pour aller au second champ d’édition tel que Jaws le trouve dans le code de la page. Le premier est en effet le champ de recherche. Puis je valide pour activer le mode formulaire. Ce qui m’est confirmé par un signal aigu, suivi du nom du champ.

A partir de ce moment, je vais passer d’un champ à l’autre avec la touche tabulation. Ce qui n’est possible que parce que chaque champ est bien relié à son intitulé, de sorte que Jaws est en mesure de m’annoncer celui-ci. Lorsque je me trouve dans la liste déroulante « A partir de » je peux monter et descendre avec les flèches ou, si je veux 17h, écrire rapidement au clavier le un et le sept. Ce dernier point souligne l’importance de ne pas mettre de fioritures du style –01 –, — 02 — etc devant les valeurs des listes déroulantes. C’est sans doute artistique mais ceci prive l’utilisateur, quel qu’il soit, de la possibilité d’atteindre une valeur en inscrivant les premiers caractères. Ceci vaut également pour les liens et les titres dans la mesure où de nombreuses aides techniques permettent de les afficher sous forme de liste, puis de les atteindre en tapant les premières lettres. Si tous les liens commencent par exemple par un signe supérieur « > » comme cela se voit sur la page « Espace employeur » du site cesu.urssaf.fr, ce n’est plus possible.

Dans ce formulaire, les champs de type date « aller le «  et « retour le » présentent tous deux le défaut de ne pas spécifier de manière permanente le format attendu. Certes, le premier contient par défaut la date courante, mais une fois que l’on a commencé à écrire, celle-ci disparaît. L’utilisateur qui n‘aura pas fait attention ou bien mémorisé ce format ne saura plus quel est le caractère de séparation, ou s’il doit mettre deux ou quatre chiffres pour l’année. Il serait préférable d’avoir le format écrit en dur dans l’intitulé du champ, par exemple « aller le (jj/mm/aaaa) ». Ce n’est ‘ailleurs pas exclusivement une affaire de handicap. On peut être de nature distraite ou avoir l’attention détournée par un appel téléphonique.

Le reste du formulaire ne pose pas vraiment de problème si ce n’est la liste « Carte et abonnement, placement enfant » pour laquelle Jaws n’annonce que « placement enfant ». Ceci est dû au fait que les deux intitulés sont placés dans des balises label distinctes mais faisant référence au même champ. De plus, la première valeur de cette liste étant vide, il difficile de savoir a priori ce qui s’y trouve. L’utilisateur qui connaît le site ou s’il est aventureux retombera rapidement sur ses pieds en ouvrant la lise et en voyant les premiers éléments. En revanche, le novice, celui qui n’est pas sûr de lui, se verra contraint de quitter le mode formulaire en appuyant sur la touche Plus du pavé numérique, puis de remonter et redescendre à plusieurs reprises à l’aide des flèches pour s’assurer qu’il se trouve dans la zone des cartes et abonnements. Et enfin il devra entrer à nouveau en mode formulaire. Ces manœuvres supplémentaires peuvent allonger significativement le temps de remplissage et faire perdre le fil au point de décourager l’utilisateur.

Page de résultats

Cette page présente des aspects intéressants en terme d’accessibilité et d’autres moins bons. Le titre de la page, qui est affiché au-dessus du menu du navigateur, et qui est la première information annoncée par un lecteur d’écran au chargement, est plutôt clair « Sélectionner votre aller ».

Il y a deux titres qui permettent de se positionner rapidement sur la zone de contenu, sans avoir à parcourir de nouveau tout le copieux menu. Dommage qu’ils s’intitulent tous les deux « sélectionnez votre aller » ! Le premier est en réalité un titre caché. On sent donc bien la volonté d’apporter une aide aux utilisateurs de lecteur d’écran. Il serait peut-être plus logique de le nommer « Récapitulatif de vos choix », par exemple.

Malheureusement, il manque des titres pour repérer et distinguer chaque proposition de trajet. Ce qui oblige à les parcourir une à une, ligne par ligne. Le point positif est que les informations relatives à chaque trajet sont parfaitement compréhensibles et cohérentes en lecture ligne à ligne. Cela va même loin, puisque même lorsqu’on valide sur le bouton « choisir sa place », il suffit de descendre de deux lignes pour arriver sur la liste des choix tels que fenêtre, couloir… L’élément n’est pas reporté en fin de page comme c’est souvent le cas dans ce genre de fonctionnalités. Donc, les actions s’enchaînent bien.

Chaque étape est marquée à l’aide d’un pictogramme indiquant son statut « en cours » ou « à venir », lequel pictogramme possède bien un texte alternatif correspondant.

Ce qui me plaît également est le tableau de résumé des résultats. Il s’agit d’un tableau à deux entrées avec, en colonnes les jours, en ligne les différents horaires. Ainsi, si je parcours une ligne à l’aide de CTRL+ALT+flèche gauche ou droite, j’entends le nom du jour correspondant. De même, si je me place sur un jour en particulier, je peux descendre avec CTRL+ALT+flèche bas et j’aurais les différents horaires possibles, les tarifs, le type de train. Sans ces commandes au clavier, le tableau peut s’avérer difficile à comprendre car il présente souvent plusieurs choix sur deux jours. On est donc vite perdu si on se contente de la parcourir linéairement à l’aide des seules flèches haut et bas. D’autant qu’il peut y avoir des chevauchements de colonnes.

Le gros point noir reste l’utilisation exclusive de codes couleurs pour les différentes gammes de prix. Pour une personne qui ne voit pas les couleurs, rien ne permet d’identifier rapidement les divers nivaux tarifaires.

Confirmation et commande

La suite des opérations se déroule bien. La page suivante, intitulée « choisissez votre retour » si vous avez pris un aller-retour, laquelle se présente comme la précédente, ou « Votre choix de voyage » s’il n’y a plus de billet à sélectionner. Cette page est un simple récapitulatif de vos choix qu’il est prudent de relire avant de faire Entrée sur le bouton Valider. Elle se lit très bien ligne à ligne en partant du titre « Votre choix de voyage » que l’on peut atteindre en appuyant sur la lettre t.

La page d’après vous demande de choisir le mode de retrait des billets. Personnellement, je prends toujours l’envoi à domicile, ou, lorsque c’est possible, le e-billet. Pour ce faire, j’appuie sur la lettre r qui permet de passer d’un bouton radio à l’autre. Puis je coche l’option qui m’intéresse avec la barre d’espace. Et hop, j’appuie sur la lettre u pour aller directement au bouton « Continuer ». Dommage que le titre de cette page, comme la suivante d’ailleurs sont « Réservez votre billet ». Un titre plus exact aurait été, par exemple : « Mode de retrait de vos billets ». Si j’ai choisi l’envoi à domicile, et que je n’ai pas créé de compte sur le site, je dois remplir un formulaire parfaitement bien fait. Il n’y a qu’à suivre l’ordre de tabulation et à écouter si l’intitulé du champ contient un astérisque indiquant qu’il est obligatoire. Là encore, le titre de page pourrait être plus explicite du genre « vos coordonnées ».

Enfin vient la phase douloureuse du paiement. Là pas de gêne particulière, sauf avec la version 11.01461 de Jaws où, pour une raison qui m’échappe, Malgré un balisage correct du point de vue du code source, je suis dans l’incapacité de savoir à quel type de carte correspond chacun des boutons radio. Heureusement, cela fonctionne avec la v12 !

Voilà, vous pouvez partir, bon pied, bon œil en week-end ou en vacances. Ou mieux, me payer un voyage !

Bon à savoir

Si vous ne faites aucune action sur le site durant plus de 10 minutes, tout est à recommencer. A moins que je ne l’ai raté, il n’existe aucune alerte préalable concernant cette limitation, ni de moyen de la repousser.
Si vous commandez souvent vos billets par Internet, vous pouvez créer un compte. Personnellement, je ne l’ai pas fait car ma boîte aux lettres est déjà envahie de publicités jusqu’à en avoir la nausée.
Si votre voyage est dans les 3 prochains mois, je vous conseille plutôt du’utiliser voyages-sncf.mobi, nettement plus simple et plus rapide. Attention, sur ce site, le format de la date est jjmm, c’est-à-dire deux chiffres pour le jour, deux chiffres pour le mois, le tout sans séparateur.

Mots-clefs : , ,

3 Réponses à “Commander un billet de train à l’aide de Jaws, une affaire qui roule plutôt bien !”

  1. Yann dit :

    Ton retour d’expérience est très intéressant. J’ai vraiment plaisir à lire tes retours sur les sites de la vie courante. Encore merci, c’est très enrichissant.

  2. Sylvie dit :

    A noter que depuis quelques temps, la page accueil contient des animations en flash ce qui perturbe parfois l’ami Jaws, surtout si on est sous Firefox qui n’aime pas Jaws et Flash et qui « plante » régulièrement.
    Pour information, il existe aussi une page de réservation pour un voyageur détenteur d’une carte d’invalidité. Cela permet de réserver un billet avec un accompagnateur gratuit. Le formulaire de cette page n’est pas très différent du formulaire classique. Malheureusement, il n’est pas possible de réserver en même temps son billet de train, celui de son accompagnateur et les billets de ses enfants. Il faut donc dans ce cas appeler le 3635. La page dédiée au handicap est bien cachée sur la page d’accueil. Je conseille de faire la recherche avec ctrl+f « handicapé » ou d’aller sur la page :
    http://www.voyages-sncf.com/billet-train/voyageurs-handicapes?_AGENCY=VSC&rfrr=Homepage_header_voyageurshandicapes
    Dommage que ce lien ne soit pas plus visible!

  3. Maxime dit :

    Je vous conseille http://www.capitainetrain.com/, bien plus simple et pratique que voyages-sncf pour réserver des billets sncf.

Répondre à Maxime Annuler la réponse.